Publié par : maligom | 5 janvier 2009

Qui dit « été » dit « moustique »!

Actuellement en saison des pluies, les Réunionnais doivent faire face à des températures étouffantes ( en moyenne 30 degrès ) mais aussi à des pluies abondantes. Néanmoins, chaleur et pluies sont les principaux facteurs du développement des larves d’aedes albopictus, moustique vecteur du chikungunya.

Les autorités sont de nouveau en guerre pour lutter contre l’apparition de ce moustique pour ne pas reconnaître la crise de 2006 qui rappelons-nous a toucher plus de 20% de la population réunionnaise.

Même si aucune menace de chikungunya n’est à déplorer sur la zone Océan Indien pour cet été, restons vigilant et surtout ne laissons pas l’eau stagnante dans nos jardins.

Moustique vecteur du Chikungunya

Moustique vecteur du Chikungunya

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :